COMMENT FONCTIONNE LE FNE FORMATION ?

Vos salariés sont en activité partielle ? Ils souhaitent se former pour monter en compétence et préparer au mieux la reprise ? Leur formation, à distance, est prise en charge à 100% !

Depuis mardi 14 avril, l’État prend en charge 100% des coûts pédagogiques des formations suivies par des salariés en activité partielle via un assouplissement des critères du Fonds national de l'Emploi (FNE)-Formation. Objectif de cet assouplissement : Ne faire supporter aucun surcoût à l’entreprise, Préparez la reprise d’activité, Combattre le spleen du confinement, Répondre à l’obligation de formation,

Mobiliser les financements exceptionnels.  La formation professionnelle a un rôle majeur à jouer durant cette période : c'est le moment de certifier ses compétences et de se former. Pendant la crise sanitaire, toutes les entreprises ayant recours à l’activité partielle sont éligibles à ce dispositif, quelle que soit leur taille. Une simple convention entre l’entreprise (ou l’OPCO) et la DIRECCTE permet de déclencher cette prise en charge. Toutes les actions de formation, de validation des acquis de l’expérience (VAE), de bilan de compétences… réalisées notamment dans le cadre du plan de développement des compétences peuvent être mises en place. En contrepartie de l’aide allouée par l’État, l’employeur s’engage à maintenir les salariés bénéficiaires dans l’emploi pendant toute la durée de la convention. Ces aménagements temporaires permettront aux Direccte d’accompagner “la mise en place de projets de formation dans des volumes importants et des délais rapides”. 

Modalités

QUELS SONT LES SALARIÉS CONCERNÉS ?
  • Tous les salariés du secteur privé placés en activité partielle (CDI, CDD)
  • Ne sont pas concernés : les salariés en contrat d’apprentissage et en contrat de professionnalisation, les
  • stagiaires(qui n'ont pas le statut de salarié), les demandeurs d'emploi, les actifs non salariés, les dépendants
  • Si un salarié est en suspension de travail pour arrêt maladie ou garde d'enfants, il ne peut pas pas en bénéficier,
  • mais il peut bénéficier du CPF
QUEL FINANCEMENT ?

L’Etat prend en charge 100% des coûts pédagogiques

▶ si coût inférieur à 1.500€ TTC/salarié - Accord automatique par la DIRECCTE

▶ si coût supérieur à 1.500€ TTC/salarié - dossier sous instruction détaillée de la DIRECCTE

▶ Pas de plafond horaire